HEIN BILOUTE !

Oui, je sais. Novembre est déjà un mois suffisamment pénible pour qu’on n’y rajoute pas  des cris primitifs et sauvages.
Bon, soyez sans crainte, j’arrête tout de suite mon racisme anti-ch’ti, pas que j’aie des remords, mais c’est quand même terriblement has-been de dire du mal de Bienvenue chez les Ch’tis fin 2010 alors que le film est sorti en février 2008. Aujourd’hui les vrais rebelles disent du mal de Twilight, faut vraiment que je me mette à la page.

Pourquoi reparler aujourd’hui de ce film que la France entière a vu deux fois (sans doute pour mieux saisir les subtilités scénaristiques) ? Parce que la France entière a jugé qu’il y avait encore des choses à creuser dans cette merveille du septième art et s’est massivement avachie devant son écran HD dimanche soir pour la première diffusion du film à la télé. Forcément sur TF1, qui a battu des records d’audience et engrangé des millions d’euros de recettes avec les épaisses tranches de pub subtilement glissées avant, pendant et après la diffusion. 14, 4 millions de personnes se sont donc couchées dimanche soir avec la satisfaction d’avoir enfin compris, ça y est, cette fois, c’est sûr, pourquoi les gens du nord, on pense que ce sont des rustres alors qu’en fait ils ont le cœur sur la main.
Mince, 28 millions de Français soignent leur déprime d’un dimanche soir de novembre en regardant la télévision, et plus de la moitié est mal au point de rereregarder Bienvenue chez les Ch’tis. Ça fout les jetons.

Même moi, qui sait, si j’avais pas eu mieux à faire, si par hasard j’étais tombé dessus, si j’avais été dépressif à un stade avancé, j’aurais peut-être pu être de ceux là. Comme je le signalais dans ma page À propos, je suis une honte nationale, je n’ai pas encore vu ce fleuron du cinéma français. Et, aussi fou que cela puisse être, j’arrive encore à vivre à peu près bien, malgré mon inculure crasse. M’enfin quand même, parfois, on se sent exclu. Tenez, pas plus tard qu’aujourd’hui, en jetant un œil à un site qui donne le programme télé, je suis tombé sur ce sondage cruel, quoique dépassé :

bilouteDevant l’impossibilité de faire un choix, je n’ai pu que pleurer de rage et de dépit. Oui, en France, il est devenu tellement évident que tout le monde a vu le film que l’on ne tient même plus compte des quelques misérables qui l’auraient manqué, et on les stigmatise insidieusement par des sondages où ils ne peuvent pas voter. Quand se décidera t-on enfin à agir contre le racisme envers les ignares en ch’timitude ?


Un commentaire pour “HEIN BILOUTE !”

  • Tim dit:

    « 14, 4 millions de personnes se sont donc couchées dimanche soir avec la satisfaction d’avoir enfin compris, ça y est, cette fois, c’est sûr, pourquoi les gens du nord, on pense que ce sont des rustres alors qu’en fait ils ont le cœur sur la main. »

    Haha, excellent Monsieur !

Laisser un commentaire